vs
30 septembre 2017
Score: 1 - 0
  • 1-0 85′ Smet

KFC Dessel

Kustermans – Smet – Lenaerts – Breugelmans (66′ Yagan) – Vosters (c) – Vansimpsen (Efekia Mongo) – Janssens – Njengo Mandeng – Remen – Gerist – Tilburgs

RE Virton

Dupire – Goulard (c) – Angiulli – Lesquoy (89′ Devresse) – Fall – Schmit – Vaccaro – Fabris (89′ Lamotte) – Prudhomme – Serwy – Muratovic

Arbitres : Marnic CLAES assisté de  Thomas LUCAS et Tom GLAZEMAEKERS

Cartes jaunes : Serwy (29′) – Remen (71′) – Lesquoy (73′) – Prudhomme (77′) – Vaccaro (84′)

Cartes rouges : Muratovic (17′)

 

Dessel – Virton : 1 – 0 (L’Avenir du Luxembourg)

Dans sa préface d’avant-match (notre édition de samedi), l’entraîneur de Virton Frank Defays avait fait l’éloge de la concentration en se plaignant des manquements de son équipe à ce sujet. Samedi soir, en cogitant dans le bus qui a ramené son équipe de ce long déplacement à Dessel, le coach a dû apprécier les progrès de son équipe qui a tenu le choc pendant 86 minutes (dont près de 70 à dix contre onze à la suite de l’exclusion de Muratovic), avec un maximum d’abnégation et de concentration. Mais il a aussi pu mesurer qu’il reste encore du travail pour que cette concentration reste d’actualité tout un match. «Jamais, nous n’aurions dû encaisser ce coup franc en fin de rencontre, râlait-il à la sortie des vestiaires, sans vouloir s’épancher sur les fautifs. Ce n’est pas normal.»

De l’avis général, Virton a joué son meilleur match de la saison contre une équipe qui trône à la deuxième place du classement. Aux absences prévues de Bah, Arenate et Lazaar, s’est ajoutée celle de Harvey, victime d’une gastro et doublé au poste d’arrière droit par Schmit. Absences qui ont offert au jeune Lucas Prudhomme, 18 ans et international U21 du Grand-Duché, de faire ses débuts comme titulaire en soutien d’attaque. Le jeune homme a hérité, dès la première minute, d’une occasion quatre étoiles qui s’est terminée par un tir trop croisé.

Le début de la rencontre est équilibré avec deux équipes cherchant à se neutraliser par un jeu posé, manquant de vitesse voire même d’engagement. C’est l’arbitre qui a lancé (faussé?) la rencontre en sortant une carte rouge directe à l’encontre d’Edwin Muratovic pour une faute discutable sur Smet, qui s’est, vilaine habitude de footballeur, roulé au sol en hurlant, avant de se relever sans difficulté à la vue de la carte rouge brandie.

La donne de la rencontre a basculé, Virton étant privé de son seul fer de lance. Les Verts de Gaume se sont alors retranchés dans leur camp, en bloc bien organisé, devant un excellent Geordan Dupire, souverain dans les airs et auteur de quelques brillantes parades. «Le positif, explique à la fin de la rencontre un Luigi Vaccaro très déçu par le bilan chiffré, c’est que nous avons parfaitement respecté les consignes du coach.»

Smet doublement décisif

Les joueurs de Dessel, eux, se sont cassé les dents sur le bloc articulé autour de Goulard et Fabris. Sans inspiration, ils se sont contentés de centres anodins, de tirs lointains et de coup francs tirés par le héros du jour, le latéral Mike Smet. Celui-ci, non content d’avoir provoqué l’exclusion de la 17’, a, plus glorieusement, magistralement tiré les coups francs que lui a offerts le très peu inspiré arbitre du jour et, in fine, sauvé Dessel en inscrivant un but peu mérité.

Défaite cruelle pour les Gaumais qui devront, en outre, se passer de Muratovic (au minimum la semaine prochaine à Châtelet) et aussi de leur coach, qui a été exclu pour la deuxième fois cette saison.

Les joueurs du capitaine Goulard, une fois la grosse déception digérée, trouveront cependant des motifs de satisfaction dans cette défaite sur le fil. Ils ont prouvé, à quatre minutes près, qu’ils sont capables de retrouver le mental et la concentration nécessaires pour se défoncer tous ensemble et arracher les points qui leur font vraiment défaut à la lecture du classement.

 

Laisser un commentaire