vs
21 octobre 2017
Score: 0 - 2
  • 0-1 6ème Karadayi
  • 0-2 57ème Karadayi

Virton : Reichert, Angiulli, Goulard, Fall, Arenate (61e Bah), Diakhaby (72e Njo-Léa), Schmit (54e Lazaar), Vaccaro, Prudhomme, Muratovic, Serwy.

Geel : Lenaerts, Christiaens, Haagen, Van Den Ackerveken, Zaïdi, Carrasco (66e Nelissen), Karadayi (88e Jannes), Kerckhofs (52e Reuten), Hulsmans, Vanaken, Robin.

Cartes jaunes : Angiulli, Vanaken, Lazaar, Goulard, Vaccaro.

Arbitre : Q. Pirard.

Assistance : 788

Quand rien ne va !L-Avenir du Luxembourg

2 sur 24, après un nouvelle défaite, concédée devant Geel, l’Excelsior présente désormais un bilan chiffré plus mauvais encore que celui de la saison 2009-10, quand il avait entamé son parcours par un 3 sur 24. Pourtant, face au tombeur de Lommel, les joueurs de Defays, avec un onze remodelé (cinq changements par rapport au week-end précédent) sont loin d’avoir démérité. Contrairement au week-end précédent, quand ils étaient passés à côté de leur sujet face à Seraing, les Gaumais ont fait plus que jeu égal avec leurs hôtes. Ils se sont d’ailleurs octroyé davantage d’occasions. Mais la conclusion a fait défaut là où les Campinois se sont montrés très réalistes, inscrivant même un premier but très heureux. Illustration parfaite de ce constat : la grosse occasion manquée par Arenate juste avant que Karadayi inscrive son second but pour creuser l’écart. En outre, l’Excelsior, qui alignait le jeune Reichert (16 ans) entre les perches et Prudhomme (18) en n° 10, a peut-être été privé d’un voire deux coups de réparation. Malgré la défaite, le public a d’ailleurs applaudi les Virtonais à leur sortie du terrain

La réaction de Frank Defays

Le résumé de TV Lux

Laisser un commentaire